aller au contenu

Retour aux sources : Les habitants de Bréhaut

samedi 14 juin 2014, par Le Moulin de Bréhaut

Après 24 années de vie dans les montagnes, je quitte Grenoble pour revenir sur ma terre natale en Brocéliande accompagnée de mon fidèle Sweety. Le lieu est déjà occupé mais tout le monde à l’air d’être enchanté de nous accueillir.

Géraldine et Aladin, les ânes, près du moulin
Géraldine et Aladin, les ânes, près du moulin.

Enchantée de vivre dans ce lieu féerique qui m’anime depuis longtemps mais le cœur gros car séparée de mon Gwen resté dans la capitale du Dauphiné.

C’est sur cette terre qui m’a quasi vu naître, le Moulin de Bréhaut à Augan, que je dépose mes valises.

Le territoire appartient avant tout aux deux ânes, Géraldine et Aladin, au petit bouc et à la biquette (la doyenne des lieux), à la multitude d’oiseaux qui enchantent le lieu du matin au soir, aux écureuils, aux passages des renards et aux deux magnifiques buses y ayant fixé leur habitat depuis plusieurs années et donnant des naissances au printemps.

J’oubliais malgré qu’elles soient pourtant nombreuses, les souris et les taupes !!!

Et ceux qu’on ne voit pas peuplant cette terre, les fées, lutins, elfes...